Qui se souviens de Filochard, Ribouldingue et Croquignol......Nous allions le chercher à la presse pour notre père.  Nous avons bien ri avec toutes  leurs  péripéties.....Au début de leur "carrière", les pieds Nickelés se heurtent sans cesse aux forces de l'ordre dans des aventures où ils ont rarement le dessus. Peu à peu, la bande dessinée rencontrant un succès grandissant, les Pieds Nickelés prennent de l'envergure et de l'audace. Ils se frottent désormais aux grands de leur époque, le président de la république, le roi d'Angleterre et le Kaiser.

Avec la première Guerre mondiale, la personnalité des Pieds Nickelés prend encore un nouveau tour. Ils incarneront désormais les valeurs populaires françaises d'ingénoisité et de débrouillardise connues sous le nom de "système D". Opérant derrière les lignes ennemies sous de multiples courvertures, ils roulent sans les"boches", dépeints comme de gros lourdauds sans aucune finesse et faciles à berner.

Louis Forton a continué à dessiner les Pieds Nickelés jusqu'à sa mort en 1934, date après laquelle la série sera reprise par Aristide Perré puis Albert Badert. Il faudra néanmoins attendre sa reprise par Pellos en 1948 pour que les Pieds Nickelés renouent avec le succès.

les_pieds_nickeles_les_pieds_nickeles__les_pieds_nickeles____2_les_pieds_nickeles____3_les_pieds_nickeles___2_les_pieds_nickeles___3_