AUVER63

16 janvier 2019

La maladie de Lyme..................

 

Maladie de Lyme : 13 ans d'errance médicale - France 2 - 16-01-2019

Revoir la vidéo Maladie de Lyme : 13 ans d'errance médicale sur France 2, moment fort de l'émission du 16-01-2019 sur france.tv

https://www.france.tv

 

Posté par issoire63 à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La maladie de Lyme................

 

Maladie de Lyme : 13 ans d'errance médicale - France 2 - 16-01-2019

Revoir la vidéo Maladie de Lyme : 13 ans d'errance médicale sur France 2, moment fort de l'émission du 16-01-2019 sur france.tv

https://www.france.tv

 

Posté par issoire63 à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2019

La derniére .............................

Posté par issoire63 à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2019

Poëme bien sympathique.....................

> > A tous les jeunes qu'on a connus, avant Et qui sont des vieillards... maintenant ! A toutes ces filles jadis coquettes Maintenant en maison de retraite, Pour nous souvenir, prenons un instant Tant qu'il est vraiment encore temps ! A tous ces garçons, hier charmants Et qui, aujourd'hui, sont grisonnants, A toutes ces filles en mini-jupettes Ridées désormais comme des fruits blets, J'envoie ce message important. Pour nous moquer un peu de nos tourments. On vieillit, on vieillit, On est de plus en plus raplati, raplati, On a la mémoire comme une passette, On a du mal pour mettre nos chaussettes. On est tout rabougri, déjà amorti, On oublie même parfois ses anciens amis. A tous mes virtuels correspondants, Qui sont chaque jour devant leur écran, A tous mes amis qui, par Internet, M'envoient souvent des "blagounettes", Je souhaite qu'encore longtemps Nos échanges soient récurrents. Amitiés à toutes et tous. *Ceux qui se plaignent de vieillir doivent se rappeler que c'est un privilège refusé à beaucoup ! *

Posté par issoire63 à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2018

Ruche Tronc......................

Petite histoire des ruches troncs L'histoire s'est plus intéressé aux princes qu'au monde paysan et peu d'écrits permettent de retracer l'histoire des ruches troncs. Leur datation est délicate. Sous la forme actuelle, des documents de famille permettent d'attester l'existence de ruchers depuis environ le 16ème siècle. Mais il est probable que cette histoire remonte beaucoup plus loin. Notre association collecte des documents existants et de la mémoire orale. Cette histoire est multiple car liée à une garnde diversité culturelle, même au sein d'une même unité géographique comem les Cévennes. Par exemple, sur les reliefs, dans notre terrain d'action, où il fait assez froid et où les ruchers étaient peu importants, c'était les femmes qui gardaient les abeilles et s'occupaient des ruches, faisaient l'hydromel, filtraient le miel, et "allaient aux abeilles". Cette absence d'histoire écrite fait aussi partie du charme de ces ruches, nous vivons avec, tenaillés par la curiosité de débobiner leur histoire et l'envie d'en inventer une autre adaptée à nos urgences actuelles.. Nous agissons l'enquête dans ce sens et prochainement nous aurons le plaisir de vous proposer quelques informations nouvelles à ce sujet. QU'EST-CE QUE C'EST ? Une ruche tronc est un modèle d'apiculture très ancien directement inspiré du processus de nidification des abeilles dans des troncs d'arbres creux. Au fil des siècles et des millénaires, ce savoir faire dérivé de l'observation de la nature s'est enrichi et a conduit à la constitution de ruchers troncs, des ensembles architecturaux de taille variable selon les ressources du milieu et pouvant regrouper jusqu'à plusieurs centaines de ruches, comme vous le verrez dans la galerie photo. Dans l'habitat traditionel, les ruchers troncs sont souvent très imbriqués à l'habitat humain. Quand l'être humain a eu l'idée de passer du stade de chasseur de miel au stade d' apiculteur, il s'est posé la question de l'habitat à donner aux abeilles. Comment les sédentariser ? Quelle cavité séduisante leur proposer ? afin de pouvoir chaque année venir y puiser du miel sans détruire la colonie, et retrouver autant de miel sinon plus l'année suivante au même endroit ? Observation de la Nature La ruche-tronc, comme son nom l'indique, est creusée dans une portion de tronc d'arbre. Cet habitat créé par l'homme est très proche dans de l'arbre creux où les colonies d'abeilles nichent spontanément à l'état naturel sous nos latitudes. Et il est probable que les premiers agriculteurs dont la survie dépendait directement de l'observation de la nature, d'un travail de précurseur des sciences naturelles, aient inventé la ruche tronc en s'inspirant de ce penchant naturel des abeilles à peupler les arbres creux. Il est particultièrement intéressant d'observer l'ensemble constitué par l'utilisation de la pierre et du tronc de chataignier. Le tout représentant un modèle d'utilisation durable optimal des ressources disponibles dans le milieu, au même titre que l'utilisation du chameau par les bédouins du désert ou du phoque par les inouites. Hasard et nécessité Les ruches-troncs ou «bruscs», comme on dit dans les Cévennes, ont été fabriquées par l'homme tout particulièrement dans l'aire de végétation du châtaignier ou à proximité, par exemple dans les montagnes cévenoles, mais aussi entre autres en Corse, en Galice et dans les basse Alpes. La raison est simple : l'aubier du châtaignier est riche en tanins qui repoussent les parasites du bois et éloignent probablement certains pathogènes. Ces tanins actifs agissent très longtemps après la mort de l'arbre. Aussi un tronc de châtaignier est imputrescible, sauf en son coeur, dépourvu de tanins. Cette particularité chimique est une aubaine pour l'apiculteur qui peut fabriquer en s'appyant sur ces propriétés une ruche tronc qui dure trois ou quatre siècles. sans « traitement chimique », d'autant plus superflu que la nature avec les tanins de l'arbre en fournit un formidable, gratuit, durable et écologique. De plus l'intérieur de l' arbre, ne contenant pas de tanins, même à l'état de bois frais se laisse évider relativement facilement, même avec des instruments anciens, sans propulsion mécanique. Le coeur du grand arbre éclate facilement. Aussi, le bas des troncs de châtaigniers, joliment noueux et bosselés, inutilisables pour les charpentes, se prêtent admirablement à devenir de splendides ruches troncs. Le couvercle de la ruche tronc est fourni par une « lauze », une dalle de schiste, façonnée dans de la pierre trouvée aux alentours. Ce type de ruche reste stable des siècles durant. Et les ruches troncs, ainsi transmises de génération en génération d'apiculteurs, ont donné lieu à toute une architecture abritant et regroupant ces habitats durables dans des sites remarquables, des « ruchers troncs », véritables amphithéâtres des abeilles. Les résistantes des "apios" cévenols Ces ensembles de ruches troncs, appelés en Cévennes «apio» existent toujours, à l'état de traces ou en cours de restauration et de repeuplement. Ils représentt souvent le résultat de plusieurs siècles de travail, de générations et de générations d'apiculteurs de la montagne. Ils abritent encore quelques colonies d'abeilles noires 'résistantes qui ont survécu à une phase d'abandon partiel ou total de ces ruchers. Tout cela nous passionne, nous réunit et nous motive à faire ce site et vous montrer un peu tout cela.

Ruche tronc

Ruche tronc 2

Ruche Tronc 3

Posté par issoire63 à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 décembre 2018

Lettre à Monsieur Macron écrit par Jacqueline...................................

Elle écrit bien Jacqueline, à faire tourner en boucle ou mieux, TRANSFÉRER à vos contacts Bonjour Je vous transmets une lettre ouverte que je viens d’adresser à notre Président de la République. Je sais que c’est une goutte d’eau dans l’océan, mais c’est mon ressenti. Vous faîtes partie de mes contacts ; vous me connaissez ; c’est la raison pour laquelle vous êtes destinataire. Vous pouvez mettre mon mail à la corbeille sans lire, lire et mettre à la corbeille, ou lire, réfléchir et partager avec vos propres contacts. Je vous en remercie Madame ADAN Jacqueline mail : jacquie.adan@gmail.com La Grande Motte, le 19 novembre 2018 LETTRE OUVERTE A M. MACRON - PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Monsieur le Président, Née en février 1947, citoyenne Française, d’une mère originaire des Cévennes et d’un père immigré d’Espagne à 4 ans, fière de mes origines, respectant les Lois de mon pays, je me permets de vous adresser ce courrier pour vous faire part de mon mécontentement croissant face au devenir de notre belle France. Après l’obtention du B E P C en juin 1963, j’ai aussitôt travaillé sans pouvoir poursuivre mes études, car il fallait que j’aide financièrement mes parents ouvriers qui avaient eu la charge de 5 enfants. Mon premier emploi a été celui de dactylo ((car pendant mes années de scolarité de quatrième et troisième (15 et 16 ans), j’ai suivi des cours du soir et obtenu un CAP d’aide comptable, et un CAP de sténo dactylo)). Je ne traînais pas dans la rue pour brûler poubelles et voitures. Mon parcours professionnel s’est poursuivi de 1963 jusqu’en janvier 2005. J’ai validé mes acquits professionnels en 2005 et obtenu ainsi un BTS de secrétaire de direction. Pas pour retrouver un emploi mais pour mes filles et petits enfants. Pendant ses 42 années de labeur, j’ai eu trois arrêts de travail : deux pour maternité, un pour poignet cassé. (lors de ce dernier arrêt, j’ai eu « le privilège » que l’on m’apporte du travail à domicile pour ne pas perdre de temps). J’ai travaillé 39 heures, samedi matin compris et je n’ai jamais rechigné à la tâche. J’ai obtenu quatre médailles du travail : Bronze, Argent, Or, Grand or. Aujourd’hui je suis bénévole : secrétaire depuis 2008 d’un club sportif à la Grande Motte, et également Présidente depuis 2015 du Conseil Syndical de la résidence où j’habite. Je ne reçois ni salaire ni prime pour ce bénévolat. Ma retraite est correcte et je ne me plains pas quoique depuis quelques temps elle se réduise comme peau de chagrin. Mais allez il faut aider la France à se reconstruire ! ET C’EST LA OU LE BAT BLESSE. A la lecture des lignes précédentes, vous comprendrez que j’ai toute légitimité pour vous écrire. Sachez que le mouvement citoyen réussi « non politique » du 17 novembre n’est que les prémices de ce que vous allez avoir à supporter de vos concitoyens qui respectent leur pays et qui en ont assez d’être les vaches à lait du monde politique. Vous voulez trouver de l’argent ? Quelques suggestions : Pourquoi le monde politique garde t’il ses privilèges après la fin de sa fonction ? Président, Premier Ministre, Ministre, Député, Sénateur etc … Vous avez fini votre mission ? vous redevenez simple citoyen. Pourquoi voiture de fonction, pourquoi secrétaire, pourquoi bureau, pourquoi chauffeur, pourquoi obsèques payées par les contribuables, pourquoi garde du corps (leur vie est en danger plus que la nôtre ?) Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens cette masse politique qui n’œuvre plus pour le pays. (Pour nous employés du privé ou du public en fin de carrière : plus de prime, plus d’allocations vacances, plus de treizième mois, plus de tickets restaurants, plus de chèques vacances ; nous ne gardons aucun privilège, alors pourquoi eux ?) Pourquoi les prisonniers qui ont commis des méfaits sont-ils mieux lotis que nos résidents de maison de retraite ? Douche journalière, salle de sport, bibliothèque et j’en passe. Et maintenant peut être la téléphonie et Internet. Pourquoi ne demande t-on pas à leur famille de payer un loyer journalier ? Pourquoi le terroriste du 13 novembre a t’il quatre pièces à sa disposition alors que des familles entières n’en ont qu’une seule ? Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens cette masse de fainéants qui bafouent notre pays. Pourquoi donner et redonner sans cesse aux pays sous-développés ? Ne savez - vous pas que ce sont les dirigeants qui empochent « notre » argent, et que le peuple ne bénéficie que de miettes ? Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens ces dons, alors que tant de Français dorment à la rue et ne mangent pas à leur faim. Pourquoi accueillir tant de migrants qui rentrent chez nous illégalement ? Pourquoi ne pas les ramener à leurs frontières (sans prime!) et demander à leurs gouvernements respectifs de les prendre en charge. Nous avons besoin de cette immigration, c’est exact, mais qu’elle soit légale. Cette possibilité doit exister : faites là appliquer. Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens cette masse qui vient profiter des acquits sociaux durement gagnés pendant des décennies par les français de souche et qui sont redistribués à des inconnus qui ne viennent que pour récolter le fruit de notre labeur. Pourquoi faire bénéficier les migrants des soins de santé gratuits ? De versement mensuel alors qu’ils n’ont jamais travaillé et cotisé ? Pourquoi verser des retraites supérieures à celles de nos agriculteurs à des personnes étrangères qui sont arrivées en France illégalement puis nationalisées ? Pourquoi accepter qu’un homme puisse avoir plusieurs femmes qui se déclarent « personne isolée » et qui profitent de toutes les aides ; si une femme « pond » un enfant par an, elle ne peut pas le faire seule non ? (Certains diront que François MITTERAND a fait pire, mais chut ! personnage politique donc tous les droits …) Pourquoi ne pas compenser toutes aides sociales par un travail d’utilité publique ? Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens cette masse de profiteurs. Pourquoi emprunter encore et encore alors que notre PIB dépasse l’entendement. Mon budget est simple : j’ai X euros, je dépense X euros à valeur égale. Je peux vous donner l’adresse de mon banquier qui vous confirmera que je ne dépasse pas le montant de ma retraite et que j’évite ainsi les frais d’agios. Tant pis pour le restaurant, tant pis pour les vacances, tant pis pour les vêtements, tant pis pour les petits plaisirs … Alors pourquoi une piscine pour la résidence secondaire qui appartient à l’état, donc à nous, mais donc vous seul profitez ? pourquoi une nouvelle vaisselle à l’Élysée ? Pourquoi chaque homme politique « veut – il marquer son passage » que ce soit vous, les ministres, les maires etc ... La France doit arrêter de jouer à la « RICHE » alors qu’elle est pauvre !!!! Mettez les politiques au SMIC et dites leur de faire fonctionner leur cervelle avant de dépenser sans compter. Ils doivent quand même savoir qu’un budget c’est d’un côté les RENTRÉES, de l’autre côté les SORTIES, et que les deux doivent s’équilibrer. Dites leur que la fonction politique n’est pas un tremplin pour s’enrichir personnellement mais pour aider les citoyens de leur pays à vivre dignement à défaut de s’enrichir. Plus de pot de vin. Vous devez connaître le chiffre exact de ce que coûte à vos concitoyens ces emprunts qui ne leur servent absolument pas à vivre correctement au jour le jour, mais juste à enrichir l’élite. La liste pourrait être doublée, triplée, quadruplée. Mais inutile. Ayez conscience que nous ne sommes plus sous un régime de monarchie et que l’une de vos principale tâche doit être de réduire les charges de l’État. Les politiques sont des hommes comme les autres et ils sont payés pour une mission ponctuelle. Ensuite basta. Vous demandez bien à votre peuple de France de réduire son train de vie à la retraite. Faites de même au plus haut niveau de l’état, et vous serez reconnu apte à nous diriger. Limogez les mille feuilles, allégez les services publics. Vous voulez réformer ? Réformez intelligemment par une meilleure gestion. Montrez l’exemple à toute votre équipe de politiques. Montrez nous que vous, notre Président élu, vous aimez votre pays et son peuple avant de vouloir « aimer » les autres peuples (et peut être tout simplement vous-même). Prenez la direction du chemin de l’économie que vous nous demandez, respectez nous, et nous vous respecterons. REDONNEZ NOUS LA FIERTÉ D’ÊTRE « FRANÇAIS ». Merci de m’avoir lue jusqu’au bout. Recevez, Monsieur le Président, mes sincères salutations. Madame ADAN Jacqueline

Posté par issoire63 à 19:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 décembre 2018

Les gueux.................

Posté par issoire63 à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2018

le mammouth laineux..........................

Les scientifiques estiment que ces géants ont circulé dans ce qui est maintenant l’Amérique du Nord et se sont éteints il y a environ 11 700 ans. Le mammouth de James ne fut pas le premier à être trouvé dans le Michigan. Il y en a eu 30 autres découvertes au cours du siècle dernier, mais c’était certainement le plus grand spécimen ! L’observation des os permit de faire quelques suppositions…

 

 

32

Posté par issoire63 à 20:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 décembre 2018

El Condor Pasa...............

Posté par issoire63 à 18:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]