12 avril 2011

Lac de Servière....

Posté par issoire63 à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 avril 2011

Mont du Forez......

Posté par issoire63 à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2011

Le "gîte" de Chomy......Puy de Dôme.63.

P4030123P4030127P4030118P4030101P4020041P4020035P4020053

Posté par issoire63 à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2011

La jeunesse de César....

                 Bien que praticienne, la famille de César était pauvre. Ce qu'elle possédait se réduisait à très peu de chose. Les parents du jeune garçon habitaient dans les faubougs de Rome une maison des plus modestes. et leurs voisins n'étaient que de simples artisans ou des gens de basse conditions.

De bonne heure, l'enfant apprit la valeur de l'argent, qui posa pour lui, pendant longtemps de véritables problèmes. Il eut un professeur d'une valeur exceptionnelle. Grâce à lui, César apprit le grec d'une façon parfaite. Toute sa vie, il lui fut profondément reconnaissant de lui avoir révélé les merveilles de la cultude hellénique.

César avait des dons particuliers pour l'étude. Il était trop intelligent pour n'en pas comprendre la nécessité, et de plus les travaux intellectuels lui plaisaient beaucoup. Un temps, il pensa se consacrer à la littérature et il écrivit de nombreux poèmes ainsi que plusieurs pièces de théâtre.

Le jeune César n'était pas particulièrement robuste, et d'ailleurs, il préféra toujours les livres aux jeux athlétiques. Mais à cette époque, un jeune romain devait fréquenter les stades, pour y développer sa force et son adresse. César devint donc excellent dans la cource à pied, l'escrime et l'équitation.

Pourtant sa santé fut toujours assez délicate. Il devint sourd de bonne heure et subit vers la trentaine des crises d'éplilepsie. Toutefois, celles-ci ne furent jamais très graves et elles ne l'empêchèrent pas d'accomplir ses multiples tâches.

Sa taille ne dépassait 5 pieds (1m65). Il avait le teint pâle et surtout des traits d'une beauté extraordinaire, aussi bien dans sa jeunesse qu'à l'âge mur. Son regard était clair, le nez aquilin, la bouche à la fois ferme et frémissante. Le visage d'un poète et d'un homme d'action. Il soignait sa tenue et s'habillait avec recherche presque comme un dandy. Ses ennemis le traitaient d'efféminé.

280px_Carl_Theodor_von_Piloty_Caesars_Death280px_Cesar_sa_mort

Posté par issoire63 à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jules César.....

                 Jules César fut un grand général et homme politique romain. Né à Rome en juillet 101 avant J.C., Caius Julius Caesar appartenait à la prestigieuse gens JULIA. Lié au milieu de la Plèbe par son oncle Caius Marius, il refusa de répudier sa femme, Cornélie, fille de Cinna, comme l'exigiait Sylla, un général et important homme d'état romain. Il se rendit à Rhodes ou il étudia la rhétorique et fut élu au collège des pontifes.

Rentré à Rome en 78 avant j.c., après la démission de Sylla, il entreprit une brillante carrière politique: questeur en 69 avant j.c., édile curule en 65 avant j.c , puis gouverneur en Espagne, il se joignit aux forces de Pompée et de Crassus pour former le premier trimvirat. Consul en 59 avant j.c., il se fit attribuer le proconsulat de l'Illyrie, de la Gaule cipalpine et transalpine, et fit voter les lois agraires qui lui assurèrent l'appui de la plèbe.

220PX__1En 58 avant j.c., il entreprit la guerre des Gaules, au cours de laquelle il réprima l'insurrection dirigée par Vercingétorix. Cette difficile conquête lui donna l'occasion de se forger une armée entraînée et dévouée et de s'attirer gloire et richesse. A l'issue de la guerre, en 51 avant j.c., la souveraineté de Rome fut établie sur l'Europe centrale et occidentale à l'ouest du Rhin. En son absence, Crassus, après être entré en guerre contre les Parthes, il battu et tué à Carrhes: seul Pompée, nommé consul unique par le sénat séparait César du pouvoir absolu. Au début de 49 avant j.c., César, refusant de céder aux injonctions de son rival et de démanteler son armée, franchit le Rubicon. Il marcha sur Rome, ou il se fit nommer dictateur jusqu'à son éléction au consulat en 48 avant j.c., porta la guerre en Grèce ou Pompée s'était enfuit, l'écrasa à pharsale et le poursuivit en Egypte, ou Pompée se fit assassiner pae les agents du roi Ptolémée treize. En butte aux révoltes de la plèbe d'Alexandrie et aux problémes de succession du trône vacant, César donna le trône d'Edypte à Cléopâtre.

Posté par issoire63 à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 mars 2011

Vercingétorix.....

       Général et homme d'Etat gaulois né dans le pays des Arvernes vers 72 avant noter ère ii appartenait à la plus puissante famille de l'Arvernie, et son père Celtill, après avoir reconstitué l'Empire arverne de Bituit, entre la Marne et les Cévennes, avait été condamné à mort et exécité pour avoir aspiré à la royauté. Ses biens personnels toutefois, ne furent pas confisqués, ce qui laissa encore à Vercingétorix et aux siens une très grande influence. Aussi César songea-t-il à se l'attacher en lui attribuant le titre d'ami. En 53, César ayant quitté la Gaule, celle-ci commança à s'agiter, et Vercingétorix, éloquent et brave, rallia toute l'Arvernie autour de lui, quand le soulèvement des Carnutes à Genabum (janv.52) eut donné le signal de l'insurrection, il fut proclamé chef suprême de la Confédération des peuples gaulois.img156

Envoyant le Senon Drappès contre les légions campées dans l'E: et le Cadurque Lucter pousser une pointe vers la Province romaine, il envayit lui-même le pays Bituriges. Le passage des Cevennes par César le força à retourner en Auvergne; puis, tandis que César remontait vers Sens, il envahit le pays des Boïens. Obligé de lever le siège de leur capitale, Gorgobina, il obtint des Confédérés la résolution héroïque de ravager tout le pays pour isoler l'armée romaine. Avaricum (Bourges), épargnée, ayant été prise par César, Vercingétorix refusant la bataille, s'enferma dans Gergovie, ou César alla l'assiéger.

img157Obligé de lever le siége après une sanglante défaite, César rejoignit Lablénus, qui venait de vaincre Camulogène, tandis que Vercingétorix était de nouveau acclamé comme chef à Bibracte (Mont-Beuvray) par la Gaule cette fois soulevée à peu près tout entière. César se repliait sur la Province, quand Vercingétorix commit la faute de l'attaquer près de Dijon.

Battu, il dut se refugier dans Alésia. En vain la Gaule tenta un suprême effort pour le délivrer. Vercingétorix, pour sauver son peuple, se rendit lui-même aux Romains (automne-52). Conduit à Vercingétorix Rome, il fut exécuté au bout de d'après six ans captivité et après avoir figuré dans le triomphe de César (-46). Vercingétorix, par ses qualités physiques, intellectuelles et morales, est une des plus grandes figures de l'histoire des Gaules.

Posté par issoire63 à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2011

Les trois oppida de la région de Clermont-Ferrand....

img152Ces oppida ne se ressemblent en effet en rien aux centres de peuplement des pays méditerranéens.

Ils se définissent avant tout comme de très vastes sites fortifiés, dont la superficie dépasse parfois 100ha. Le plus souvent, l'oppidum est perché sur une hauteur, mais il peut être situé dans un méandre de rivière ou de fleuve. César indique également que l' oppidum est entouré de fortification, rempart, murailles, ce qui montrent bien l'aspect défensif d'un tel site.

Ils ont souvent joué le rôle de centre politique d'un territoire étendu, comme nous l'indiquent à la fois César et les acquis de la recherche archéologique. Certains ont accueilli une population importante et peuvent être qualifiés de véritables "villes"", tandis que beaucoup d'autres semblent n'avoir connu qu'une fréquentation épisodique. Si quelques-uns sont parfois devenus par la suite desagglmérations gallo-romaines, beaucoup ont été abandonnés au moment de la romanisation, parce que leur implantation ne satisfaisait pas aux exigencesde l'urbanisme romain.

Trois oppida sont attestés dans ce secteur: Plateau de Gergovie, Plateau de Corent, Gondole. Ils forment les côtés d'un triangle d'environ 7 kilomètres de côté. L'oppidum apparaîssant normalement comme un centre politique d'un territoire de plusieurs dizaines de kilomètres de rayon, la situation rencontrée en Basse Auvergne est exceptionnelle.Les recherches archéologique ont permis d'expliquer cette promimité, sans pour autant élucider les raisons du déplacement de ce centre politique. Elle résulte d'une grande instabilité du peuplement au ier siècle avant j.c. A un habitat de plaine au iième siècle avant j.c. réparti entre de multiples villages, se subtitue au ier siècle un regroupement massif, d'abord sur le plateau de Corent, puis sur le plateau de Gergovie qui devient le principal centre de peuplement en Basse Auvergne au milieu du ier siècle avant j.c.,tandis que Gondole pourrait n'avoir été occupé que brièvement à la période charmière. Lépisode des oppida se clôt enfin avec la fondation d'augustonometum, nouvelle capitale des Arvernes gallo-romaines.

img151

Posté par issoire63 à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Oppidum de Gergovie....

               Dominant la plaine de 400m environ, le plateau de Gergovie se détache remanquablement dans un paysage de la Limagne. Avec ses pentes abruptes, il apparaît difficile d'accès, donc à défendre.

untitledLe sommet plat occupe une surface de 70 hectares. Sur les bordures sud ouest, les défences naturelles ont été renforcées par un mur en pirres sèches enserrant un blocage de pierre, dominant un à pic taillé dans le basalte d'une hauteur de 3 m; au pied de cette paroi existe une terrasse artificielle limitée extérieurement par un autre mur.

La richesse archéologique du plateau de Gergovie a été mise en évidence dès le xvième siècle. Le site a été proposé dès cette époque comme le lieu de la bataille livrée par César. Etayent cete hypothèse, la toponymie (un lieu habité du nom de Gergovia est attesté depuis le xème siècle sur le flanc sud-est de la montagne) et l'archéologie.

Le plateau a en effet connu une occupation dense, apparemment étendu à la quasi-totalité de sa surface. Les vestiges en ont été révélés par des fouilles effectuées dans les années 1930  et 1940. Elles ont mis en évidence un habitat d'apparence déjà romanisée (constructions maçonnées) et deux temples entourés d'un péribole commun, qui témoignent de sa fonction religieuse. Les abondantes collections d'objets livrées par les fouilles des années 1930 et 1940, montrent en effet que le site est densément occupé pendant une période assez brève, de 70-60 avant j-c. jusqu'à l'approche du changement d'ère. Le rôle commercial est attesté par l'origine des monnais trouvées sur les site, ainsi que le nombre impressionnant de tessons de céramiques d'importation. Un quatier artisanal dégagé sur le rebord sud de la dépression centrale, mais aussi d'autres découvertes en différents points  du site montrent que Gergovie était un lieu de production; des artisans travaillaient le métal, fer, bronze, argent, mais aussi l'os et le bois de cervidé. L'abondance de certaines monnaies arvernes tardives suggère la présence d'un atelier monétaire sur le site, qui peut être considéré comme le centre politique régional à cette époque, avant que celui-ci soit transféré dans la ville nouvelle d'Augustoriemetum.

Notre source principale d'information est le récit de César lui-même, connu sous le nom de De Bello Gallico ("Des guerres gauloises"). Le général romain décrit brièvement les événements, nous livrant au passage quelques indications-trop brèves- sur la topographie des lieux et des ouvrages qu'il fit construire. Jules César utilise le terme d'oppidum pour désigner le plus singulier type d'agglomération qu'il a découvert en Gaule chevelure au milieu du le s.avant j.c.

img155

Posté par issoire63 à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le plateau de Gergovie....

Monument_gergovie_frLe plateau de Gergovie est situé à 744 mètres d'altitude à 10 km au sud de Clermont-Ferrand. Le plateau offre un excellent panomara sur la chaîne des Puys, Clermont-Ferrand, la plaine de Sarliève avec le Zénith d'Auvergne et le Puy de Sancy (massif volcanique des monts Dore), point culminant de l'Auvergne avec 1886 mètres.

Le plateau de Gergovie (plateau de Merdogne) est issu du volcanisme de la Limagne actif entre 20 et 12 millions d'années (Miocène) contemporain de celui du massif du Forez mais plus ancien que celui des monts Dore (Plio-quaternaire) de la chaîne des Puys (Quaternaire).

La phase volcanique de la Limagne qui concerne l'essentiel du paysage actuel du plateau est appelée par les géologues "Génération Limagne". A Gergovie, deux coulées de basanites se superposent, datées respectivement de 16 et 19 millions d'années et, reposant sur des marnes, calcaires et argiles remplissant un ancien cratère (maar). Les basaltes de Gergovie ne viennent pas du volcan le plus proche-le puy Giroux. Un premier (maar) s'est mis en place à travers les sédiments de la Limagne, il en reste des dykes et des sills visible sur la bordure occidentale du plateau à la hauteur du Puy Marlou. Le cratère a été comblé et second maar s'est mis en place, comblé à son tour.

Ce plateau correspond à une inversion de relief due à la mise en élévation d'une coulée de lave basaltique initialement épanchée dans une vallée. Il s'agit d'érosion différentielle: les matériaux les moins résistant ont été dégagés par l'érosion. La mise en relief de cette portion du plateau tient à la protection de l'érosion ultérieure par une carapace basaltique. Les talwegs qui étaient des points bas du paysage se retrouvent être  les points hauts de la région. Les coulées initiales sont morcelées par l'érosion et contituent des paysages de buttes à sommets plat-mesa- qui existent dans différents types de contextes climatiques. Il existe en Limagne, plusieurs tables basaltiques en lanières dégagées à la suite d'un déblaiement plio-quaternaire, le plateau de Lachaud-Chaturgue, les côtes de Clermont, de Chateaugay, la montagne de la Serre sont d'autre exemples de relief inversés.

Un monument commémoratif (en pirre de Volvic), dû à Jean Teillard, fût édifié par souscription publique sur le site présumé de l'oppidum en 1903 en bordure de plateau. En 1942, on apporta "dans son socle des particules de terre en provenance de toutes les provinces et de l'Empire Français".

Une stèle commémorative de la visite de Napoléon trois le 9 juillet 1862, fut élevée le 27 juillet 1862 en bordure du plateau et non loin du monument. Arrachée et mutilée à coup de pioche aprés la chute de l'Empire, elle fut remise en place le 2 mai 1934.

Le plateau de Gergovie dispose d'un restaurant,"La Hutte Gauloise", et d'un lieu d'exposition permanent, "La Maison de Gergovie".

 

Posté par issoire63 à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2011

L'AMOUR.....

C'était un matin chargé, vers 8h00, quand un homme d'environ 80 ans est arrivé pour enlever les points de suture de son pouce. Il était pressé car il avait un rendez-vous à 9h00. Je lui dis de s'asseoir sachant que celà prendrait plus d'une heure.

Je le voyais regarder sa montre et j'ai décidé, puisque je n'étais pas occupée avec un autre patient, d'évaluer sa blessure. En l'examinant, j'ai vu que celà cicatrisait bien, j'ai pris les instruments nécessaires pour enlever ses points.

Je lui ai demandé s'il avait un rendez-vous avec un autre médecin ce matin, parce qu'il était pressé. L'homme me dit non, qu'il devait aller dans une maison de santé pour déjeuner avec sa femme. Je me suis informée de sa santé. Il m'a dit qu'elle était là depuis queque temps et qu'elle souffrait d' Alzheimer.

J'ai demandé si elle serait contrariée de son retard. Il a répondu qu'elle ne savait plus qui il était, qu'elle ne le reconnaissait plus depuis 5 ans.

Susprise:

"Et vous y allez encore tous les matins, même si elle ne sait pas qui vous êtes ?".

Il souriait en me tapotant la main et dit : "elle ne me reconnait pas, mais MOI, je sais encore qui ELLEest".

J'ai dû retenir mes larmes quand il m'a quitté, j'avais la chair de poule. Je pensais que c'était le genre d'amour que je voulais.

Le vrai amour n'est ni physique, ni romantique. Le vrai amour est l'acceptation de tout ce qui est, a été et sera.

Parmi toutes les blagues et le plaisir que sont les emails, certains contiennent un message important. Les gens les plus heureux n'ont pas nécessairement le meilleur de tout, ils s'organisent du mieux qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.

LA VIE N'EST PAS D'ECHAPPER àLA TEMPETE MAIS DE DANSER DANS LA PLUIE.

img150

Posté par issoire63 à 18:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]