31 août 2011

Les beaux appartements......

P8310045P8310040P8310041P8310046

Posté par issoire63 à 19:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Premiers pas d'un reporter au long cours.....

       Albert   londres naquit un jour de Toussaint. le 1er novembre 1884,dans la maison très pittoresque de son grand-père Baratier,artisan ferblantier, 2 rue Besse, d'une Bourbonnaise de 18 ans et un Gascon de 23 ans dont la mère, veuve installée à Vichy, rue de Nimes, vendait des mouchoirs de Cholet.  

Il alla à l'école  Saint Joseph chez les frères, au bout de la rue, jusqu'à ses 11 ans. Ses parents le mirent ensuite en pension au Collège Saint-Gilles à Moulins.

Ses études n'allèrent pas de pair avec son tempérament à la fois rêveur et dissipé.

"Il débarque à Lyon,l'oeil déjà pétillant de cette ardeur et de cette curiosité aigües, que par la suite ne devaient jamais l'abandonner.Chaque jour, la plume sur le papier, la tête dans les étoiles, il copie des chiffres dans un bureau de la Compagnie Asturienne des Mines. les soirs, dans les tavernes, à l'heure où les Lyonnais dorment, on faisait de la littérature avec Henri Béraud, grand camarade des causerie nocturnes, avec Charles Dullin, vibrant et maigre comédien, avec le peintre Rouquayrol !On rimait la nuit, on rimait le jour, on mangeait peu, on se couchait lorsqu'on ne pouvait plus faire autrement."

(D'après l'ouvrage de Florise Londres "Mon Père".) 

En 1903, il part à Paris faire de la poésie: sa jeune amie "Marie" l'accompagne. Ils vivent leur amour à Montmartre, se passant du superflu et même du néccessaire.

Un jour en 1904, il va trouver Elie Joseph Bois qui dirige l'agence du Saint Public et lui dit "Je suis de votre pays: je n'ai que vingt ans. En fait de métier, j'écris des vers. Les voilà. Je veux faire de la littérature, voulez-vous m'aider".

Albert Londres est devenu rédacteur au SaintPublic;il suit les séances de nuit à la chambre des Députés. Il publie ses premiers recueil de poèmes.

Le bonheur lui donne Florise en décembre 1904. Mais sa compagne meurt en novembre 1905, Albert Londres est inconsolable. Il ne rien rien paraître. Il se retrouve, seul avec son bébé de 11mois.

C'est sa mère qui va élever sa fille, s'installant les hiver à Paris, les étés à Vichy à la villa Italienne.

P8310023                    img211                          

Posté par issoire63 à 17:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Hôtel de ville de Vichy Allier 03................

             Vichy, c'est aussi une page de l'histoire de la seconde guerre mondiale au cours de laquelle les Allemands installèrent leur gouvernement dans la ville. En 1940 le régime de Vichy, avec à sa tête le Maréchal Philippe Pétain est proclamé. Pendant 4 ans. Vichy est la capitale de l'état français.

L'activité économique de Vichy est très diversifiée. Outre le tourisme lié au thermalisme et au fait que les magasins sont ouverts le dimanche. Vichy a développé une activité industrielle dense dans les domaines de la cosmétologie, de la plasturgie, de l'agro-alimentaire mais aussi de l'électronique.

Au registre culinaire, on peut faire mention de la carotte Vichy pour lequel les carottes sont cuites à l'eau et sans sel.

Les séjours nombreux et réguliers de Napoléon trois à Vichy ont laissé une empreinte architecturale à la ville.

P8310049P8310050

Posté par issoire63 à 14:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Les eaux de Vichy Allier 03................

                Vichy est situé sur l'Allier, affluent de la Loire. Elle se trouve à la limite des régions naturelles du Bourbonnais et de la Limagne. Vichy est avec Montluçon l'une des sous préfectures du département de l'Allier. Vichy se trouve dans l'ancienne province historique du Bourbonnais. Les habitants de la ville sont les Vichyssois.

Réputée pour la douceur de son climat, Vichy propose des cures thermales. Les  eaux vichyssoises ont aquis une renommée dans le monde entier notamment par le biais de ses eaux minérales: Vichy Célestins et Vichy Saint-Yorre. La pastille Vichy au goût doucement mentholé participe également à la réputation de la ville.

 

P8310019P8310017P8310015

Posté par issoire63 à 14:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 août 2011

Souci officinal, (Calendula officinal).....

    Le souci occupe une place importante parmi les simples de nos régions. Il compte parmi les plantes qui peuvent aider en cas parmi les plaies et stimulante pour la circulation et purifiante.......

On le trouve dans nombreux jardins à la campagne, et parfois à l'état sauvage sur des crassiers. Comme le peuple est en passe de reconnaître à sa juste valeur ses vertus thérapeutiques, on peut la trouver non seulement dans les jardins, mais encore dans les champs. Le souci atteint une hauteur de 30 à 60 cm, les têtes de ses fleurs sont jaunes à orange-jaunes.Les tiges et les feuilles sont juteuses et sont visqueuses au toucher. Il en existe plusieurs espèces: avec des têtes de fleurs pleines, avec des étamines claires ou foncées. En ce qui concerne leurs vertus thérapeutiques, ils sont tous équivalents. Si les têtes des fleurs sont fermées le matin après 7 heures, c'est qu'il va pleuvoir dans la même journée. C'est la raison pour laquelle le souci était considéré jadis comme indicateur de pluie.

Dans la médecine populaire, la plante est cueillie et utilisée avec ses fleurs, ses tiges et ses feuilles. L'on devrait cependant la cueillir en plein soleil, car c'est là que les forces thérapeutiques atteignent leur apogée. On peut les chercher toutes fraîches au jardin jusqu'à la fin de l'automne, dans la mesure où elles ne sont pas atteintes de mildiou.

Le souci est très semblable à l'arnica, mais sa force thérapeupique est supérieure.La tisane au souci peut-être bue sans aucun dommage. Cette plante dépurative est notre meilleure aide. Une à deux tasses de tisane bue par jour font des miracles. Le souci a une action purifiante, stimulante pour la circulation et favorise la guérison des plaies.

Un homme mit sa main dans une scie circulaire et après son départ de l'hôpital,les douleurs que lui causaient les plaies étaient encore très grandes. Je lui conseillai la pommade de souci. Il fut enthousiasmé de l'effet de cette pommade et raconta que les douleurs dues aux plaies, qui lui avaient causé de nombreuses nuits sans sommeil, avaient disparu au bout d'un laps de temps très court. Depuis ce temps-là, sa femme cultive de nouveau du souci dans son jardin.

img210Infusion: une cuillérére bombée d'herbes pour 1/4 de litre d'eau.

Pommade au souci: Couper menu le contenu de deux mains réunies pleines de souci (feuilles, tiges,fleurs). Réchauffer 500 g de saindoux de porc nourri naturellement ou de bon saindoux comme si l'on voulait faire frire un morceau de viande. Mettre dans cette graisse chaude les soucis coupés, laisser grésiller, mélanger et retirer du feu. Couvrir et laisser reposer le tout pendant une journée. Le lendemain, réchauffer légèrement et filtrer à travers un lin dans des récipients propres à cet effet.

Je garde les pots que je me sers, de soins......etc.

Je rajoute de la lavande à la pommade aux souci pour elle sente bon mais c'est selon.

 

 

Posté par issoire63 à 13:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 août 2011

Avatar du jour.....

Posté par issoire63 à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2011

Le code.....

           Le père Zocatte, qui devait passer en justice pour un cochon qu'avait été feugner (Bouleverser le sol, le creuser) dans les betteraves de la mère Rûtan, avait été voir un avocat de Lunéville (chel-lieu d'arrondissement), un bon avocat qui n'avait pas la langue dans sa poche, et qu'en débitait, qu'en débitait, aussi bien que Monseigneur l'Evêque.

L'avocat dit au père Zocatte:" Mon pauvre homme, voilà une méchante affaire que vous avez là ! Vous serez condamné !"

Il prend une espèce de gros évangile ou est-ce qu'il y avait des lois, et il montre au père Zocatte un manre (Mauvais) article en vertu duquel il devait être condamné.

Et tandis que le père Zocatte regardait toutes les manigances de lois-là, l'avocat s'en va pour pancher de l'eau (Uriner).

Alors, mon innocent (Passim,le surnom des gens de Fraimbois) eut une inspiration du Bon Dieu : Attends, attends,qu'il dit tout en lui-même, on dit toujours que les gens de Fraimbois sont bêtes, je m'en vas lui faire voir que nous ne sommes pas aussi bêtes que les présidents de tribunal". Le père Zocatte arrache le feuillet sur lequel la loi était écrite; il met le feuillet dans sa poche, et puis il ferme le peute évangile-là.

Le lendemain, à l'audience, l'avocat parla si bien, (mieux que Monseigneur à la confirmation, la fois-là) que le père Zocatte fut acquitté.

" Ah, vous de la chance, que dit l'avocat, en sortant de la justice de paix; votre affaire ne valait pas quatre sous.

_Ah, vous croyez que j'ai de la chance, que lui répond le père Zocatte. Je ne pouvais pas être condamné puisque j'avais la loi qui me condamnait. Tenez, je vous redonne le feuillet que j'avais caché dans ma poche. Dites maintenant tout ce que vous voudrez des gens de fraimbois, mais ils sont plus malins que les juges de paix".

img208

Posté par issoire63 à 14:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2011

Un pêcheur à la "mouche"......

P8270007P8270003P8270001

Posté par issoire63 à 20:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 août 2011

Aphasiques.....

img206Vous êtes conjoint, parent ou ami d'une personne aphasique,"Mieux vivre" pour peut vous aider.

Formation Animée par un psychologue les samedis 8 octobre et 19 novembre 2011.

                                     De 9h30 à 17h

Centre de Rééducation Notre Dame

4, Avenue J.Claussat

Chamalières

Contact et renseignements:

Sylvia Lemaire-Mail: lemaire.sylvia@gmail.com

                         ou

Centre Notre Dame

4, avenue J.Chaussat-BP 86-63404 Chamalières Cedex

Tél:04 73 19 58 58 (les mardis et mercredis matins).

Posté par issoire63 à 12:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 août 2011

Je l'ai copier sur "le grimoire d'Elise" C'est beau.....

Posté par issoire63 à 23:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]