30 septembre 2016

Au fil de mes envies.....................


Au fil de mes envies....... - Montage Vidéo Kizoa

Posté par issoire63 à 16:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]


28 septembre 2016

Les oiseaux................

 

 

Posté par issoire63 à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2016

Jaime bien la flûte de Pan................

 

 

Posté par issoire63 à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Marguerite Yourcenar....................

 

 

Posté par issoire63 à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mediabunda...........................

 

 

Posté par issoire63 à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2016

Chats Toplaires.....................

Chats-arbustes dans les parcs anglais. Le peintre anglais surréaliste Richard Saunders utilise des arbustes épais et des arbres pour créer ses énormes chats ! Une fois il a vu sur une photo les arbres taillés en forme de nuages et a eu l'idée de transformer les arbustes en sculptures de chats. Le prototype qui lui a servi est son chat Tolly défunt de race "le Bleu russe". On peut croiser ces chats dans plusieurs coins d'Angleterre qui sont beaucoup apprécié par la population.

original

original1

original2

original2

original3

original4

original5

 

original6

original7

Posté par issoire63 à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Camions Berliers.................

Les Transports routiers de marchandises image: https://www.judaicalgeria.com/medias/images/webmaster-new-23.gif webmaster-new-23.gif Après la période de l’après-guerre et des surplus, il fallait faire la démonstration des économies et des performances d’un camion moderne de 125 CV sur une distance considérable et des chemins peu praticables. Parti d’Alger en novembre 1951, le camion Berliet arrivait à Abidjan en Côte d’Ivoire après avoir parcouru 7500 km. Il avait vendu en cours de route au meilleur prix ce qu’il avait chargé à Alger. Maurice Berliet était à bord pour constater la parfaite adaptation mécanique du véhicule à son usage. C’est ce matériel qui, doté de pneus larges, équipa progressivement toutes les unités de transport militaire au Sahara..

affiche-berliet

Camions Berliet pour la liaison Alger -Abidjan

Les « routiers » : des hommes aguerris

Pour manœuvrer les camions des années 50-60, les chauffeurs routiers devaient développer des qualités de force physique, d’endurance et d’adaptation. En effet, l’ergonomie d’aujourd’hui n’existait pas : les sièges étaient peu confortables, l’air conditionné absent, les cabines vibraient et n’étaient pas insonorisées. Le chauffage était souvent inexistant. Le réseau routier sans voies rapides demandait au chauffeur une attention soutenue et un effort physique constant : les boîtes 5 vitesses à relais exigeaient 2 leviers et il n’était pas encore question de direction assistée. Les « routiers » tenaient cependant à cette existence : liberté, découverte des paysages et des régions, esprit de camaraderie et d’entraide…

Le cinéma s’est inspiré de ces personnages rudes et indépendants incarnés notamment par Jean Gabin (Gas-Oil, Des gens sans importance…) ou Jean-Paul Belmondo (Cent mille dollars au soleil) que des partenaires très féminines comme Brigitte Bardot ou Andréa Parisi mettent en valeur.

En Algérie, dans les années 60, on ne dit pas “un camion” mais “un 5 cylindres” !

En 1950, deux prototypes du GLR « colonial » sont construits et confiés à la Compagnie Saharienne Automobile dirigée par René Deviq à Touggourt en Algérie. Différents essais seront menés avec succès conduisant l’Armée Française à s’équiper de nombreux GLR pour les besoins en Algérie. Devant cette réussite et l’intérêt partagé par nombre de transporteurs, Berliet doit densifier son réseau commercial et installer des filiales en Afrique : l’usine de montage de Rouïba en Algérie en 1957, celle d’Aïn es Sebaa près de Casablanca au Maroc en 1958. C’est à partir de ces usines que la République Populaire de Chine passera ses premiers contrats d’achats de véhicules, notamment des GLR, avec l’Occident.

De nos jours, de nombreux GLR continuent d’assurer les transports, souvent dans des conditions difficiles, dans les pays du Maghreb et d’Afrique Noire.

Un passionné du désert, Maurice Berliet (1917-2008)

Il découvre le désert en 1950, chargé par son frère Paul Berliet de mettre en place le réseau des Huiles Berliet en Algérie.

Il est conquis et prêt pour l’aventure saharienne qui marquera son existence. Il dirigera plus d’une quarantaine de missions entre 1955 et 1978 : essais, mises au point, raids, avec la même passion dans le choix des hommes, la sécurité, la logistique…

camion-berliet

camion-berliet-3

camion-berliet-alger-abdjan-

camion-berliet-glm-messagries-mory-en-algerie

 



Posté par issoire63 à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alger et ses transports d'antan.....................................

Le trolley-bus 1925 est une année décisive avec la création, principalement par Alsthom, de la firme Vétra qui va pendant quarante ans construire les équipements électriques de presque tous les trolleybus français. Vétra fait ses premières armes en Algérie où Alger et Constantine constituent les premiers véritables réseaux urbains de trolleybus. Les années 1930 marquent un tournant : la concurrence automobile et les progrès de l'autobus nécessitent une modernisation des tramways. La décision malencontreuse de Paris et du Département de la Seine de supprimer totalement les tramways parisiens va faire manquer à la France les étapes de la modernisation des tramways que connurent la plupart des réseaux étrangers. Le trolleybus va tirer parti de la déconsidération du tramway et du vieillissement des voies et du matériel, aggravés pendant la guerre de 1939-1945 par les surcharges et le manque d'entretien des réseaux de tramways de Province. Bénéficiant de l'avantage sur l'autobus des performances de la traction électrique, doté de la souplesse de l'autobus pour évoluer dans la circulation générale, le trolleybus va connaître une grande vogue dans les années d'après guerre après avoir déjà réalisé de belles percées avant et pendant la guerre. ... Alger et Constantine, se constituent un réseau urbain notamment sur les lignes à fortes déclivités où excellent les trolleybus Vétra CS60 dès 1933....baptisés "caisses à savon" en raison de leurs formes anguleuses; en Afrique du Nord, les trolleybus gagnent Oran, Tunis, Casablanca.

alger-gare-routiere-1937-les-car-renault-1

alger-un-des-premiers-tramways

autobus-a-imperiale-annees-1900

autobus-alger-tizi-ouzou

autocar

autocar-setf-constantine

car-alger-fort-lamy

enfants-crampones-a-l-arriere-du-tramway-av-de-la-bouzareahEnfants qui se cramponnent à l'arrière..........................du tramway.

etape-a-laghouat-1936Etape à Laghouat

gorges-du-chaabet-messageriesGorges du Chaad et sa messagerie

le-tram-d-alger-au-3-orlogesLe tram d'Alger au 3 orloges

train-a-vapeur-traversant-alger-avant-l-electrification-1905Train à vapeur.......

trolley-bus-alger-rue-de-la-lyreTrolley bus...............

trolley-bus-a-rallongeTrolley à rail.................

trolley-busligne-a-depuis-hydra-vers-la-colonne-voirolTrolley busligne depuis Hydra vers la Colonne Voile......

Posté par issoire63 à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2016

Le Puy de Dôme et le Cantal...........

En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal - Emission intégrale

Posté par issoire63 à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]