28 mars 2012

A quoi sert le cône ou la pomme de pin...?

Chez les sapins, les pins et autres conifères, le cône est l'organe reproducteur. Les cônes mâles possèdent des étamines renfermant les grains de pollen et les cônes femelles abritent les ovules. Les cônes femelles sont plus gros que les mâles, ce sont eux que l'on voit sur sur l'arbre touye l'année ou au sol. C'est le cône femelle qui assure la croissance des futures graines de l'arbre, protégées par les écailles du cône.

Posté par issoire63 à 12:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 mars 2012

lE MIRACLE DE LA TECHNIQUE.....

Posté par issoire63 à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2012

Le miracle de la nature.....

Posté par issoire63 à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2012

La jungle alcoolo......

Certains arbres en Afrique produisent une fois des fruits très juteux

 

Une fois que le fruit tombe à terre, il est au soleil et fermente, puis produit de l'alcool.

Dû au peu d'eau qu'il y a dans ses régions, les animaux viennent alors pour les manger

er "la fête " commence....

Ce documentaire sur l'Afrique est authentique.

 

Posté par issoire63 à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par issoire63 à 00:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mars 2012

Baby sitter......

ATT00001ATT00002ATT00003ATT00004ATT00005ATT00006ATT00007ATT00008ATT00009ATT00010ATT00011ATT00012ATT00013ATT00014ATT00015ATT00016

Posté par issoire63 à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2012

Visite de la Normandie.....Superbe...!

Posté par issoire63 à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2012

Le jour où je me suis aimé.....

Le jour où me suis aimé pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circontances,

j'étais à la bonne place, au bon moment, et alors j'ai pu me relaxer.

Aujourd'hui je sais que cela s'appelle. L'ESTIME DE SOI

Le jour où me suis aimé pour de vrai, j'ai pu m'apercevoir que mon anxiété et

ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal

lorsque je vais à l'encontre de mes conviction.

Aujourd'hui je sais que cela s'appelle. L'AUTHENCITE

Le jour où me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de vouloir une vie didérente et

j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue

à ma croissance personnelle.

Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle. LA MATURITE

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à percevoir l'abus

dans le fait de forcer une situation ou une personne,

dans le seul but d'obtenir ce que ce je veux,

sachant très bien que ni  la personne ni moi-même ne sommes

prêts et que cela s'appelle.LE RESPECT

Le jour où je suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à me libérer de tout

ce qui n'était pas salutaire, personne, situation, tout ce qui baissait mon

énergie. Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.

Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle. L'AMOUR PROPRE            

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé d"avoir peur du temps libre

et j'ai arrêter de faire de grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur,

Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime quand

cela me plait et à mon rytme.

Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle.LA SIMPLICITE

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de chercher à avoir toujours

raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où

je me suis trompé.

Aujourd'hui, j'ai découvert.L'HUMILITE

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de revivre le passé et de

me préoccuppé de l'avenir, Aujourd'hui, je vis au présent, la où toute la vie

se passe. Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois.

Et cela s'appelle. LA PLENITUDE

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris que ma tête pouvais me

tromper et me décevoir.

Mais je la mets au service de mon coeur, elle devient une alliée très précieuse !

Tout ceci, c'est. LE SAVOIR VIVRE

Ecrit par Charlie Chaplin.

170px-Charlie_ChaplinCe texte magnifique est écrit par Kim Mc Millen, publié par sa fille Alison en 2001.

Et non par Charlie Chaplin. D'aprés Michel.

Posté par issoire63 à 12:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 mars 2012

Les hiéroglyphes dévoilés........

              Né à Figeac en 1790, Jean-François Champollion fait très rapidement preuve d'une précocité intellectuelle inouïe:à 13 ans, il a commencé à apprendre tout seul les éléments essentiels du grec, de l'hébreu, de l'arabe et, à 15 ans, du copte dont il pensait qu'il dérivait directement de l'ancien égyptien. Il savait déjà qu'il voulait consacrer toute sa vie à l'étude de la civilisation pharaonique. A 17 ans, Champollion se rend à Paris pour y suivre les cours de l'école orientale et commence à lire tous les manuscrits coptes de la bibliothèque nationale, ainsi que les textes grecs et latins se rapportant à l'écriture égytienne.

En 1822, il travaille d'arrache-pied sur le texte inscrit sur la pierre de Rosette. Cette pierre de basalte avait été découverte en 1799, au cours de l'expédition de Bonoparte en Egypte. Les Anglais s'en étaient emparés et l'avaient emportée à Londres, mais Champollion s'était procuré des copies des inscriptions notées en hiéroglyphes, en grec et en caractères démotiques.

En septembre, il est parvenu à déchiffrer les hiéroglyphes.A la fin, il adresse une lettre à M.Dacier, secrétaire perpétuel de l'Académie des inscriptions et belles-lettres dans laquelle il propose la lecture des hiéroglyphes phonétiques. Deux ans plus tard, il publie un Précis du système hiéroglyphique des anciens Egytiens et offre ainsi au monde savant les clefs permettant de découvrir l'histoire de l'Egypte ancienne. Champollion se rend pour la première fois en Egypte en 1828. Durant son séjour, il aurait obtenu de Méhémet Ali, vice-roi d'Egypte, la promesse de don de l'un des obélisques de Louxor, qui trône aujourd'hui sur la place de la Concorde. De retour en France, il se met à enseigner l'égyptologie de 1831, mais meurt l'année suivante d'une crise d'apoplexie. 

img045

Posté par issoire63 à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2012

Feu d'artifice à Carcassonne.....

Posté par issoire63 à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]