16 octobre 2015

Le taurau de Laguiole................

 La statue du Taureau de Laguiole La statue du Taureau de Laguiole Le Taureau de Laguiole est le symbole de la Race Aubrac il trone sur la place du Foirail à Laguiole depuis 1947. La statue du Taureau de Laguiole La statue du taureau de Laguiole C’est le Dr Paul Cayla qui eut l’idée de faire exécuter un « taureau » qui serait placé sur le foirail. En plus de son caractère artistique, une telle sculpture constituerait un hommage permanent au magnifique bétail de notre région en même temps que la synthèse des principales ressources de notre pays. Après l’approbation du projet par le ministère des Arts et des Lettres, des fonds furent débloqués pour permettre l’exécution d’un grand taureau en bronze destiné à la ville de Laguiole. La réalisation en fût confiée à l’un des meilleurs spécialiste de l’époque : le sculpteur animalier Georges Guyot. C’est un taureau de l’éleveur Joseph Plagnard, d’Auriac qui servira de modèle au sculpteur, qui façonna la glaise pour donner naissance à une maquette reproduisant toutes les caractéristiques de l’animal. Transportée à Paris, ladite maquette servit à son tour de modèle pour l’exécution de l’œuvre définitive. L’atelier Guyot situé en plein cœur de Montmartre fait partie du fameux « bateau lavoir » et c’est dans ce même atelier que Picasso s’installa lors de son arrivée à Paris. Ainsi, c’est sur la Butte que pris forme un splendide taureau qui ne mesurera pas moins de 3m sur 1m80 de hauteur. D’abord réalisé en terre, à dimension définitives, il sera ensuite moulé en plâtre et remis à la maison Susse pour être coulé en bronze. Il quitta Paris le 6 Août 1947 et arriva à Laguiole le 7 août dans la soirée. Il fût installé sur un socle monté en orgue de basalte d’après une idée originale de l’architecte Raymond Borel. L’inauguration officielle eu lieu le 10 Août, jour de la fête locale.

P9270151

P9270146

P9270149Ma soeur et moi..............

Posté par issoire63 à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 octobre 2015

La bijouterie des minéraux de Chaudes Aigues..................

P9270139

P9270140

P9270141

P9270142

P9270143

Posté par issoire63 à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La bijouterie de Chaudes Aigues..................

P9270139

Posté par issoire63 à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2015

Chaudes-Aigues.........

     Nichée au creux de la vallée du Remontalou au sud-est du Cantal, la ville de 1000 habitants se flatte d'être la plus méridionale des stations Thermales d'Auvergne. Témoignage du feu ardent qui brûle les entrailles de la terre, 30 sources y jaillissent, dont la Source du Par, qui atteint 82°c, naturellement la plus chaude source d'Europe. Ici l'eau bouillante est partout. Elle emplit le lavoir,

 

P9270118

P9270119On voit la fumée qui sort......

coule brûlante aux bouches des fontaines, chauffe les maisons, intrigue le visiteur, soigne le corps, stimule l'esprit. Autant que le donjon du château, l'ogive de la chapelle, la statue dans la niche, elle est mémoire. Au fil des siècles on a profité des bienfaits de ces eaux miraculeuses nées des profondeurs. Aujourd'hui encore et plus que jamais, thermalisme et remise en forme font la renommée de la station cantalienne. Petit tour de ville : la source du Par permet d'alimenter le lavoir d'eau chaude et 7 fontaine publique réparties dans la ville.

P9270121

P9270138

P9270132

P9270134

P9270135

P9270136

P9270129Ma soeur et moi devant le lavoir.......

P9270123

Le patrimoine y est riche également avec l'église Saint Martin-Saint Blaise, de style gothique du XVème siècle; la chapelle Notre Dame de Pitié, les oratoires de quartiers accrochés aux façades, le jardin d'agrément et ses loisirs ( tennis,piscine, mini-golf...), Géothermia: le musée de la géothermie...Caleden, l'établissement thermal et thermoludique, y tient également une grande place avec les vertus curatives des eaux de Chaudes Aigues ( traitement de rhumatismes).

Posté par issoire63 à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2015

Pommes de terre.........

A s'taper le cul par terre 30 septembre, 18:31 · Pommes de terre farcies au lard et Reblochon, champignons à la crème Par les recette de Nathou! Ingrédients (2 personnes): 4 pommes de terre moyennes 150 gr de Reblochon 5 ou 6 fines tranches de lard fumé (ou des lardons) 20 cl de crème fraîche liquide 3 ou 4 branches de persil 1 boîte de champignons de Paris 1 gousse d'ail poivre et sel Préparation : Lavez convenablement les pommes de terre, essuyez-les et emballez-les séparément dans du papier alu. Faites-les cuire au four à 200°C pendant 30 à 40 minutes. Pendant ce temps, coupez le Reblochon en dés, le lard en morceaux, égouttez et rincez les champignons, rincez le persil et ciselez-le, épluchez l'ail et émincez-le. Quand les pommes de terre sont cuites, coupez le dessus et évidez-les avec une cuillère. Gardez la chair des pommes de terre, mettez-la dans un saladier et écrasez-la à la fourchette. Faites revenir le lard dans une poêle sans matière grasse et ajoutez-y les dés de Reblochon. Laissez fondre le fromage 2 ou 3 minutes et ajoutez le tout dans la saladier. Ajoutez un peu de crème fraîche (quelques cuillères à soupe), salez et poivrez. Ajoutez la moitié du persil ciselé. Mélangez le tout et farcissez-en les pommes de terre. Repassez les pommes de terre au four pour 10 minutes à 180°C. Pendant ce temps poêlez les champignons et l'ail, ajoutez le reste du persil et de crème fraîche. Laissez mijoter pour que la sauce épaississe un peu, salez et poivrez.<

 

12043089_835497433225053_3637249065947453199_n

 

Posté par issoire63 à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 octobre 2015

Le chien et le hibou..................

Le chien et le hibou> > > > > > > Alors que je n'aurais jamais pensé qu'une telle relation puisse être « possible », > > > > > > > voici une photographe qui a pourtant su l'immortaliser sur pellicule. > > > > > > > Tanja Brandt est Allemande et photographe animalière professionnelle. > > > > > > > Lors de ses pérégrinations, elle a pu faire la connaissance de Ingo, > > > > > > > un Berger Allemand dont le meilleur ami est un… hibou, qui se prénomme Poldi. > > > > > > > Une amitié étonnante que l'on vous propose de découvrir en images pour le plaisir des yeux : > > > >

 

  Comme quoi… Les animaux sont vraiment étonnants ! Ceci est un modèle de tendresse malgré la différence. Puisse l'homme entendre et prendre exemple, afin de reprendre sa part d'humanité qui parfois s'estompe, pourtant vis-à-vis d'autres éléments de la même espèce... Drôle d'animal ! Trop chouette !

Comme quoi… Les animaux sont vraiment étonnants ! Ceci est un modèle de tendresse malgré la différence. Puisse l'homme entendre et prendre exemple, afin de reprendre sa part d'humanité qui parfois s'estompe, pourtant vis-à-vis d'autres éléments de la même espèce... Drôle d'animal ! Trop chouette !

 

 

image00121

 

 

image00242

 

image00363

image00434

image00575

image00656

image00717

Posté par issoire63 à 11:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 septembre 2015

A lavastrie Cantal.......

Symbole de la Gaule Origine du symbole Suétone, dans sa Vie des douze Césars, fit remarquer qu'en latin, coq et gaulois se disaient tous deux gallus mallus ortinigus4. Au début du Bas Moyen Âge (XIIe), les ennemis de la France réutilisèrent le calembour par dérision, faisant remarquer que les Français (tout particulièrement leur roi Philippe Auguste) étaient tout aussi orgueilleux que l'animal de basse-cour. On pense que le coq était avant tout un symbole chez les Véromandues, un peuple gaulois de l'ancienne Gaule Belgique, avant de s'imposer comme emblème à toutes les nations gauloises. Cette hypothèse vient d'une pièce de monnaie, découverte dans leur région d'implantation, sur laquelle on voit un coq, "dans le paroxysme du mouvement, dressé sur ses ergots, le cou tendu, battant des ailes et chantant". C'est l'emblème de la Wallonie.

P9270175

P9270170

P9270172

 

Posté par issoire63 à 15:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 septembre 2015

Allier Morge Pont Romain......

 

 


rivière

du

nord

du

Puy

de

Dôme

Ecrit par L'eautochtone le 6 mars 2014

La Morge prend sa source à Lachamp, lieu-dit de la commune de Manzat dans les Combrailles. C’est un affluent de l’Allier en rive gauche avec laquelle elle conflue peu après Maringues (à Luzillat). La rivière est connue pour ses moulins, ses tanneries et ses vieux ponts. C’est une belle rivière dans son cours supérieur et moyen où elle circule alors dans un environnement forestier.

Au départ il n’y a pas qu’une, mais plusieurs sources qui alimentent l’étang de Lachamp à Manzat. L’étang de Lachamp est situé à quelques kilomètres au sud du bourg de Manzat, à 820 mètres d’altitude. C’est un étang naturel d’environ 13 hectares situé dans une des rares zones humides du massif des Monts Dômes, au nord du parc naturel régional des volcans d’Auvergne. De l’étang ne ressort qu’un cours d’eau : la Morge.

 

  Etang Lachamp Manzat (1) Etang Lachamp Manzat (2)

L’étang de Lachamp – Photographies ville de Manzat

La rivière contourne tout d’abord le Gour de Tazenat en décrivant un pseudo « arc de cercle » dans le sens des aiguilles d’une montre. La Morge passe par Moncel où l’on peut voir plusieurs ponts sur la rivière. Les ponts de Montcel et de Gaudon qui étaient des ponts à péage.

 

La Morge a connu une forte concentration de moulins dans la partie haute de son cours. Les moulins, qui portent souvent le nom d’anciens meuniers, se succèdent sur les communes de Manzat, Saint-Georges-de-Mons, Vitrac, Saint-Angel, Charbonnières-les-Vieilles, Saint-Hilaire-la-Croix et Montcel.  Le moulin des Desniers situé sur la commune de Charbonnières-les-Vieilles (déjà mentionné sur la carte de Cassini) ,qui existe depuis  depuis le XVIe siècle, est situé sur le Gourre ou Gourou, émissaire du gour de Tazenat, à proximité de son confluent avec la Morge.

on peut voir plusieurs ponts sur la rivière. Les ponts de Montcel et de Gaudon qui étaient des ponts à péage.

radonnée Morge

Plan – Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne

La Morge a connu une forte concentration de moulins dans la partie haute de son cours. Les moulins, qui portent souvent le nom d’anciens meuniers, se succèdent sur les communes de Manzat, Saint-Georges-de-Mons, Vitrac, Saint-Angel, Charbonnières-les-Vieilles, Saint-Hilaire-la-Croix et Montcel.  Le moulin des Desniers situé sur la commune de Charbonnières-les-Vieilles (déjà mentionné sur la carte de Cassini) ,qui existe depuis  depuis le XVIe siècle, est situé sur le Gourre ou Gourou, émissaire du gour de Tazenat, à proximité de son confluent avec la Morge.

source et captage Alphonse à Saint Myon

La source et le captage Alphonse et la Morge

A Saint-Myon, une balade de 7 km (environ 2h) permet de profiter des moulins (anciens et actuels) et des sources environnantes (cliquez sur le plan ci-dessus pour un descriptif plus complet). En savoir plus

Morge cheix (sur morge) vue du pont romain

La rivière passe ensuite à proximité d’Aubiat (à l’est du bourg).

Morge cheix (sur morge)

Au Cheix (sur Morge), de nombreuses balades sont possibles où il est possible de longer la Morge et d’admirer le pont dit « romain ».

pont Romain Cheix sur morge (2)

 

Posté par issoire63 à 22:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2015

La vie de Ginette Réno.......

Posté par issoire63 à 17:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]