23 avril 2008

Basse__Auvergne_4063

Posté par issoire63 à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Basse__Auvergne_3062

Ces dessins viennent du dictionnaire du Puy de Dôme de Ambroise Tardieu.

Posté par issoire63 à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Basse__Auvergne_2060

Posté par issoire63 à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Châteaux Féodaux de la basse-Auvergne.en 1450.

Basse__Auvergne_1061

Posté par issoire63 à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Historique du Cheix sur Morge

Le Cheix était habité à l'époque préhistorique.La terminologie"Chier"signifiait en langue d'Auvergne:un lieu fortifié.L'histoire commence seulement au milieu du 13ème Siècle .Au cours de ce siècle,de vives controverses surgissent au sujet du marais communal ,soit qu'elles portent sur le droit de parcours ,soit qu'elles concernent l'exercice de la justice.Ces marais ont beaucoup gêné la circulation des routes et du chemin de fer.

Le Château fort du Cheix,dont l'histoire nous est connue depuis 1460,est situé en bordure de la route Paris-Clermont entre Aigueperse et Riom.(actuelle RN9).C'est le grand axe routier joignant le Nord au Sud,le Velay à la Limagne,c'est la route des échanges commerciaux,des invasions ,des pélerinages -(Le Puy,St Jacques de compostel).

Cette route était jalonnée de relais de poste ,d'auberges(les maisons jaunes-blanches-bleues-roses-rouges et vertes du Cheix),et depuis le plus haut Moyen-âge ,bordée de Châteaux forts pour assurer la défense.

Num_riser0010

Ces Châteaux se présentaient :-sous forme de puissantes forteresses telles:Montpensier,Montgacon,Thuret,Tournoel,Châteauguay.

-sous forme d'abbayes:Mozac.

-sous forme de villes fortes comme Aigueperse,Riom,Montferrand.

-sous forme de Châteaux forts plus modestes constituant les défenses avancées telles :Bourrassol,le Cheix,Denone.

Le fort du Cheix était le pendant du fort de Bourrassol,symétrique par rapport à Riom.A la fin de la période révolutionnaire ,la localité s'agrandit et une chapelle vicariale est édifiée en 1857.

Voici en quelques lignes l'histoire de notre village.


Posté par issoire63 à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 avril 2008

L'ancien château fort..

                           LE CHEIX dont signifie "bâtie sur une éminence".Cette sympathique petite localité,qui s'allonge paresseusement de part et d'autre de l'ancienne route royale de Paris à Clermont,peut s'énorgueillir d'avoir possédé,jadis,son château fort et ses seigneurs.Le fort du CHEIX,vers la fin du 16ème siècle,en 1593,fue enlevé de vive force par certains personnages entreprenants,ce qui fut jugé suffisant pour constituer une menace pour la bonne ville de Riom,il n'y a guère plus en effet que deux lieues.
La seignerie du CHEIX fut longtemps partagée entre les seigneurs du lieu et ceux de la seigneurie voisine de Pontmort . Pontmort s'écrivait Pontmorg au 17ème et 18ème siècles,ce qui voudrait dire "pont sur la Morge".Le fait est que les seigneurs du lieu,depuis un temps fort reculé,percevaient le droit de péage sur la rivière.
SEIGNEUR du CHEIX et député:
Le dernier seigneur du Cheix,AMABLE-GILBERT du FRAISSE,écuyer ,qui était aussi seigneur de Sainte Christine,réunit l'entière seigneurie du CHEIX,mettant fin à ce partage avec les seigneurs de Pontmort,qui durait depuis des siècles.
Personnage considérable,il fit carrière dans la magistrature et la politique.Procureur du Roi à RIOM,en 1776,il fut lieutenant général de la sénéchaussée de cette ville (1783) avant d'être nommé député de Thiers Etat aux Etats généraux en 1789.Il mourrut à RIOM en 1802.

Posté par issoire63 à 23:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE CHEIX.....

                     

La signification de son nom,l'ancien château fort dont le dernier seigneur fut député aux Etats généraux en 1789.Moins d'un siècle d'existence,du moins administrativement,puisque c'est de 1868 que date la scission d'avec Cellule,dont le Cheix n'était,anciennement,qu'un hameau,est-ce à dire que cette charmante localité n'a pas de passé,pas d'histoire..?
Eh bien ! si:LE CHEIX ou ses environs immédiats ont été trés anciennement habitéspuisqu'au siècle dernier,on montrait encore,non loin du village,dans la direction du sud,un tumulus dans lequel,en fouillant,on devait trouver des hâches en pierres et autres vestiges attestant l'existence d'un peuplement humain en cet endroit en des temps fort reculés.
LA SIGNIFICATION DU NOM:
Ce nom même du CHEIX ne vient-il pas du latin"caput" (tête) qui a donné notre mot français "chef" (dans le sens de tête ) et toponymiquement s'applique à des localités bâties sur une éminence,si modeste soit-elle,sur une hauteur ?
Le fait que le CHEIX SUR MORGE,dans sa partie méridionale,tout au moins,s'élève juste en bordure d'une assez nette dénivellation de terrain,d'ou l'on découvre une jolie vue sur la plaine de la Limagne,sur le Forez et plus loin sur les monts du Livradois,et,du côté du sud-ouest,par delà la verdoyante vallée de la MORGE,sur toute la chaîne des Dômes.
Ce n'est pas la butte d'Usson,ni de Nonette,ni celle de Montpensier ou de Montgacon.Mais c'est une position suffisamment élevée pour justifier ce nom du "CHEIX".
Le CHEIX s'écrivait anciennement LE CHIER(en 1559),LE CHAY(en 1702).Cette terminaison en EIX est certainement le fait d'un copiste qui a affublé le nom de la localité d'une finale courante dans le département de la Creuse ou de la Corrèze,mais qui n'est pas de mise ici.Et cette orthographe lui est restée,ainsi qu'il est arrivé bien souvent,alors qu'on devrait écrire "LE CHER" ou "LE CHE".
Pourquoi "sur Morge"..? Pour distinguer le CHEIX SUR MORGE d'autres localités du même nom,quoique plus modestes,comme "Le cheix",commune de Saint-Diéry.Ce rajout,date de la séparation d'avec Cellule (1868).

Posté par issoire63 à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fuite du Roy......

    Aprés la fuite du Roy à Varenne ,le divorce entre les fractions politiques du Tiers Etat sera complet.Malouet et Du Fraisse s'opposeront à l'arrestation du Roy et refuseront de voter sa mort .Pour échapper à l'échafaud ,ils devront s'éxiler en Angleterre (lettre du Roy Louis 18 en août 1795 à Du Fraisse du Cheix).

     En 1793,le Château est mis sous séquestre .Il est pillé et incendié.Seule sera sauvée la belle glace Louis 15 'en bois doré,actuellement dans le hall du Château.Rentré en France sous l'empire ,Du Fraisse meurt à Riom en 1807.Le Château revient par  héritage à Joseph Amable de Brujas de la Maison Blanche (fils de Jean Brujas,conseiller au présidial de Riom   et Gilberte du Fraisse ,nièce de Amable du Fraisse).Il fait reconstruire le Château dans l'état actuel et réaménager le parc .Il fait combler les anciens fossés aprés avoir aménagé des caves à la base des tours.L'actuelle construction est faite dans le style Renaissance Charles 10 et fut terminée en 1828.Les vestiges de la tour carrée sont enclavés dans l'aile ouest ou subsiste encore la petite chapelle .Les bases des tours et les entrées des souterrains sont visibles dans les caves .Le parc de 7 hectares entièrement clos de murs est restauré et les communs agrandis.En 1843,il donne  le Château en dot lors du mariage de son fils ,le Comte Louis François de Brujas avec Irma Dufour des Simons.

     En 1865,Amélie Josephine Marguerite de Brujas,mariée à Pierre Joseph Alphonse du Bouys en hérite de ses parents.

     Le 5 mai 1877,de Bouys le vend à Jean Baptiste Malbet qui meurt au Cheix en 1891.

      En 1891,Baptiste George Malbet,hérite du Château et le vend le 27 août 1919,à Joseph Maurice Borie,industriel parisien(constructeur du métro).La propriété comprenait alors le Château ,le parc,les prés le long de la Morge et quelques terres sur la Moutade.

       En 1927 le Château est vendu à M.Talvard,ingénieur de fabrication aux usines Michelin.La propriété comprend alors le Château,le parc clos de murs,les chemins du Pont Romain et des prés.Un ensemble de bâtiments de fermes,écuries et logements divers s'élèvent le long de la rue de la Côte,vers l'actuelle mairie.

A droiteNum_riser0004_1 la Mairie,en face les bâtisses appartenants au Château.

Vers 1930,M.Talvard fonde une "poultry farm" sur les modèles Américains.Lélevage est installé dans le parc ,dans les bâtiments construits  à cet effet.(ceux-ci existent encore dans la propriété de M.Roussenque).

poulailler014

         En 1959,les héritiers Talvard vendent le Château à M.Pierre Jarleton qui le rénovera et y installera pendant quelques mois une hostellerie de luxe.(la renaissance).

         En 1966,M.Jarleton lotit le parc et démolit en partie les bâtiments de ferme existant le long de la rue de la côte ,ne conservant que deux bâtiments (la maison de M.Billon et celle du garde sur la RN9).Cette démarche modifie l'aspect du village côté mairie en permettant d'élargir la rue de la côte et par la construction en 1968 de pavillons style comtemporain.Le sud du parc est divisé en terrains à bâtir(rue du Pont Romain)et en une propriété appartenant actuellement à M.Roussenque.Il est à noter que lors de la constructionde sa villa ,est découverte dans le parc,côté Morge,une salle creusée dans le sol servant autrefois ,probablement de refuge ou de réserve à nourriture.

         En 1969,M et Mme Nicolas,acquièrent la Château et la partie restante du parc avec la ferme volonté de garder cet îlot de verdure au sein du village.

(tiré des recherches faites par M.Nicolas.)

pont_romain

Le terme "Pont Romain" que l'on retrouve un peu partout est ,à notre avis employé un peu à la légère.Il est vrai qu'il en éxiste quelques uns,mais dans la plupart des cas ,il s'agit d'ouvrages construits au 10ème ou 12ème Siècle,cela rejoint un peu la légende qui rapporte un nombre de Ponts impressionnants,construits par le diable,à condition que la première âme qui le franchissait lui soit acquise.

Ce Pont aurait été reconstruit au 18ème Siècle car emporté par les crues  trés importantes à cette époque.Il est difficile d'être précis.

Posté par issoire63 à 20:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le Château du Cheix sur Morge.

      Connu depuis 1460,le fief noble était vassal du Roy de France depuis le rattachement du duché d'Auvergne à la couronne aprés la mort du Duc de Berry.

       En 1460,Pierre Nicolas de Laligier est seigneur du Cheix et rend foi et hommage au Roy.

       En 1559,Perenet Saillat rend foi et hommage .A cette dâte le fief possède droit de basse et moyenne justice.

       En 1590,se placent les évènements de le ligue d'Auvergne ,auxquels le Château est mêlé et lui vaut sa destruction.La réforme pénètre en Auvergne vers 1540 à Issoire.

       En 1577,les troupes royales conduites par le Duc d'Alençon ,pillent et incendient la ville d'Issoire ,massacrant de nombreux habitants.

       En 1579 le nouveau gouverneur d'Auvergne ,Jean de la Rochefoucault Comte de Randan s'allie au parti du Duc de Guise hostile à Henri 3.

      Aprés  l'assassinat du Duc de Guise ,la ligue se révolte contre le Roy .Le Comte de Randan s'installe avec sa suite à Riom,alors que Clermont ,Montferrand et St Pourçain restent fidèles au Roy.On peut distinguer :

Fidèles au Roy:St Pourçain,Aigueperse,les châteaux de Montpensier,Denone,Effiat,Thuret,Bourassol.

Fidèles à la ligue:Riom,Châteaugaillard,Châtel-Guyon,Ebreuil et les châteaux de Tournoel,Chazeron,le Cheix etc..

       Le 14 mars 1590 les troupes royales commandées par le Marquis de Curton de Chabanne écrasent les ligueurs au Cros Rolland prés d'Issoire ou le Comte de Randan trouve la mort.Les troupes se retranchent alors à Riom et dans les châteaux alentour.

        En 1592 les troupes royales conduites par le Maréchal d'Effiat font le siège de Riom et prennent la ville qui se soumet .Les autres forteresses résistent mais tombent les unes aprés les autres.

       En 1593,le Capitaine de la Boulaye  des armées royales assiège et prend le Cheix.

       En 1595 le fort de Tournoel dernier refuge des ligueurs tombe sous les coups de l'artillerie du Roy.

En 1596,Perenet Saillat est dépossédé de son fief ,la grosse tour du Château est démolie ,le fief confisqué est attribué aux revenus de la couronne.Num_riser0008_1

En 1630,sur ordre de Richelieu ,le Château est rasé ,ne laissant subsister que la base des tours et quelques contreforts.A partir de cette époque ,la seigneurie du Cheix est attribuée par le Roy à deux familles de magistrats de Riom,fidèles à la cour Royale.LesROUX et Les Delaire qui sont coseigneurs du Cheix.Les ruines de l'ancien château fort et le droit de moyenne justice vont à Gérard Roux,conseiller du Roy ,seigneur du Cheix qui rend foi et hommage en 1646.Son fils Jean Antoine Roux rend foi et hommage pour la terre du Cheix en 1669 et 1685.La coseigneurerie  du Cheix est attribuée  à Jeanne Delaire ,épouse de Paul de Drudy qui rend foi et hommage en 1689,son fils ,Gilbert de Drudy reçoit la coseigneurerie du Cheix et fait élever la grande maison au nord du pays.

     En 1703,Jean d'Aurrere ,gendre d'Antoine Roux est coseigneur du Cheix.Il fait élever une construction sur les anciennes fondations du Château fort dont il ne reste debout que la tour ouest contenant la petite chapelle.

    En 1723,les duex coseigneurs du Cheix sont réunis pour former une seule terre érigée en baronnie par le Roy avec droit de haute justice .La baronnie fut remise à Annet du Fraisse,secrétaire du Roy.En 1734,son fils,Amable 1er du Fraisse ,Baron du Cheix ,procureur du Roy à Riom,rend foi et hommage et fait agrandir et embellir le Château.Son fils Amable 2 en hérite et sera le dernier seigneur du Cheix.Celui-ci ,lieutenant général de la Sénéchaussée d'Auvergne ,est élu le 10 mars 1789 député D'Auvergne pour le tiers état.

Armoiries du Château.

armoiries011

Posté par issoire63 à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Morge en crue......

Pont_Romain_en_crue011

Ce jour là, Morge a bien débordé mais ce n'est certe pas la première fois.  Ces ponts ont une forme arrondie assez profonde afin que l'eau ne les emporte pas ;Ce pont (dit)Romain a été reconstruit au 18ème siècle car le précédent avait été emporté par une forte crue de la Morge qui était à l'époque bien plus importante que maintenant.

Posté par issoire63 à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]