01 mai 2018

Bout du monde....................

                        "Le bout du monde" à changait...........On y voit un terrain de boules, les constructions,les jardins de "Ducelier" qui sont travailler....On peut voir des "graffitics" en dessous du pont de l'autoroute et on arrivent au restaurant de Buffalo Grill.....on à mangait du bison, on s'est régaler.....

On est revenues sous la pluie tout le long...............

29541947_1542557525857152_8288242344444848359_n

Posté par issoire63 à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


On étaient voir, Annie et moi les jardins et les bois au " bout du monde " à Issoire.... Je ne suis pas aller depuis 50 ans....

P4290069

P4290070

P4290071

P4290072Le pont où passent les trains......

P4290073

P4290074

P4290075

P4290076

P4290077

P4290078

P4290079

P4290081

P4290082

P4290083

P4290084

P4290085Le mur qui abrite les derniers jardins.....

P4290086

P4290088

P4290091

P4290092

P4290093

P4290094

P4290097

P4290098

P4290099

 

Posté par issoire63 à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2018

Panneaux de signations.....

79EB87032A51496CBFB530AD70588F9D@FILETIPC poulet 2 fois

3DF4AEA6697C4F459CBD08F6CC6BE2FC@FILETIPC mémée

19C30698A1BD43459F55053098BE8DA0@FILETIPC poulet

AA483FAD62484D7B8C6A6B40CFF6816A@FILETIPC fatôme

 

CD233DA6C129488C9C24A66789174352@FILETIPC champignons Si après ça tu te fais gauler par un radar, tu pourras pas dire que tu n’as pas été prévenu !

Posté par issoire63 à 10:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Panneaux de signations.....

> Un village de Haute-Savoie installe de drôles de panneaux contre la vitesse Quand les campagnes de prévention routières sont de plus en plus chocs, la mairie de Saint-Cergues, en Haute-Savoie, a choisi un ton humoristique et décalé. « Le syndrome du champignon » du graphiste Laurent Foucher est la nouvelle campagne de prévention contre la vitesse en voiture de ce village lancée par le maire, Gabriel Doublet : « Les images choc et violentes, ça ne marche plus car les gens en ont trop vu. On utilise l’humour pour essayer d’interpeller les gens sur un mode un petit peu différent. » explique-t’il à RTL aujourd’hui. La majorité des habitants a plutôt bien accueilli cette initiative même si pour certains habitants, « la seule chose qui fait effet, ce sont les gendarmes ». Installés par monsieur le maire

Excellent .... et ça se passe chez nous dans la "Haute Savoie"... Irrésistible !

Posté par issoire63 à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2018

JEAN Ferrat par Philippe Toréton................

Jean, écoute-moi, écoute-nous, écoute cette France que tu as si bien chantée............ Jean, J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Antraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré ! Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées, je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave ! Jean, écoute-moi, écoute-nous, écoute cette France que tu as si bien chantée, écoute-la craquer, écoute la gémir, cette France qui travaille dur et rentre crevée le soir, celle qui paye et répare sans cesse les erreurs des puissants par son sang et ses petites économies, celle qui meurt au travail, qui s’abîme les poumons, celle qui se blesse, qui subit les méthodes de management, celle qui s’immole devant ses collègues de bureau, celle qui se shoote aux psychotropes, celle à qui on demande sans cesse de faire des efforts alors que ses nerfs sont déjà élimés comme une maigre ficelle, celle qui se fait virer à coups de charters, celle que l’on traque comme d’autres en d’autres temps que tu as chantés, celle qu’on fait circuler à coups de circulaires, celle de ces étudiants affamés ou prostitués, celle de ceux-là qui savent déjà que le meilleur n’est pas pour eux, celle à qui on demande plusieurs fois par jour ses papiers, celle de ces vieux pauvres alors que leurs corps témoignent encore du labeur, celles de ces réfugiés dans leurs propre pays qui vivent dehors et à qui l’on demande par grand froid de ne pas sortir de chez eux, de cette France qui a mal aux dents, qui se réinvente le scorbut et la rougeole, cette France de bigleux trop pauvres pour changer de lunettes, cette France qui pleure quand le ticket de métro augmente, celle qui par manque de superflu arrête l’essentiel… Jean, rechante quelque chose je t’en prie, toi, qui en voulais à D’Ormesson de déclarer, déjà dans le Figaro, qu’un air de liberté flottait sur Saïgon, entends-tu dans cette campagne mugir ce sinistre Guéant qui ose déclarer que toutes les civilisations ne se valent pas? Qui pourrait le chanter maintenant ? Pas le rock français qui s’est vendu à la Première dame de France. Ecris-nous quelque chose à la gloire de Serge Letchimy qui a osé dire devant le peuple français à quelle famille de pensée appartenait Guéant et tous ceux qui le soutiennent ! Jean, l’huma ne se vend plus aux bouches des métros, c’est Bolloré qui a remporté le marché avec ses gratuits. Maintenant, pour avoir l’info juste, on fait comme les poilus de 14/18 qui ne croyaient plus la propagande, il faut remonter aux sources soi-même, il nous faut fouiller dans les blogs… Tu l’aurais chanté même chez Drucker cette presse insipide, ces journalistes fantoches qui se font mandater par l’Elysée pour avoir l’honneur de poser des questions préparées au Président, tu leurs aurais trouvé des rimes sévères et grivoises avec vendu… Jean, l’argent est sale, toujours, tu le sais, il est taché entre autre du sang de ces ingénieurs français. Lajustice avance péniblement grâce au courage de quelques-uns, et l’on ose donner des leçons de civilisation au monde… Jean, l’Allemagne n’est plus qu’à un euro de l’heure du STO, et le chômeur est visé, insulté, soupçonné. La Hongrie retourne en arrière ses voiles noires gonflées par l’haleine fétide des renvois populistes de cette droite « décomplexée ». Jean, les montagnes saignent, son or blanc dégouline en torrents de boue, l’homme meurt de sa fiente carbonée et irradiée, le poulet n’est plus aux hormones mais aux antibiotiques et nourri au maïs transgénique. Et les écologistes n’en finissent tellement pas de ne pas savoir faire de la politique. Le paysan est mort et ce n’est pas les numéros de cirque du Salon de l’Agriculture qui vont nous prouver le contraire. Les cowboys aussi faisaient tourner les derniers indiens dans les cirques. Le paysan est un employé de maison chargé de refaire les jardins de l’industrie agroalimentaire. On lui dit de couper il coupe, on lui dit de tuer son cheptel il le tue, on lui dit de s’endetter il s’endette, on lui dit de pulvériser il pulvérise, on lui dit de voter à droite il vote à droite… Finies les jacqueries ! Jean, la Commune n’en finit pas de se faire massacrer chaque jour qui passe. Quand chanterons-nous « le Temps des Cerises » ? Elle voulait le peuple instruit, ici et maintenant on le veut soumis, corvéable, vilipendé quand il perd son emploi, bafoué quand il veut prendre sa retraite, carencé quand il tombe malade… Ici on massacre l’Ecole laïque, on lui préfère le curé, on cherche l’excellence comme on chercherait des pépites de hasards, on traque la délinquance dès la petite enfance mais on se moque du savoir et de la culture partagés… Jean, je te quitte, pardon de t’avoir dérangé, mais mon pays se perd et comme toi j’aime cette France, je l’aime ruisselante de rage et de fatigue, j’aime sa voix rauque de trop de luttes, je l’aime intransigeante, exigeante, je l’aime quand elle prend la rue ou les armes, quand elle se rend compte de son exploitation, quand elle sent la vérité comme on sent la sueur, quand elle passe les Pyrénées pour soutenir son frère ibérique, quand elle donne d’elle même pour le plus pauvre qu’elle, quand elle s’appelle en 54 par temps d’hiver, ou en 40 à l’approche de l’été. Je l’aime quand elle devient universelle, quand elle bouge avant tout le monde sans savoir si les autres suivront, quand elle ne se compare qu’à elle-même et puise sa morale et ses valeurs dans le sacrifice de ses morts… Jean, je voudrais tellement t’annoncer de bonnes nouvelles au mois de mai… Je t’embrasse. Philippe Torret.

 

29694970_815147072015958_8760208410752179614_n

29791764_815147148682617_7482946022703438346_n

Posté par issoire63 à 16:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 mars 2018

Décès de Sphéfan Audran................

28870253_2169180799780093_65839549752588529_n

3384629Stéphan Audran à fait de nombreux films notamment dans "coup de torchon" avec Philippe Noiret, Isabelle Upert,Eddy Mitchel,Guy Marchand, J.Marielle et Fernandez ( je me rappelle plus de son prénom). Elle a été mariée avec ClaudeChabrol.

Je l'aimais bien.

Posté par issoire63 à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2018

Thaïlande.....

27459370_10210273468385427_9184055281619652209_n

27459488_10210284650784980_4382965474158515843_n

27459817_10210273468825438_5192362718542362517_n

27539970_10210273469505455_8546109188043438521_n

27540290_10210273469945466_8044778710015187535_nCorso fleuri....

Ombrelles.....

27336679_10210260531542014_7546011308287045243_n

27336938_10210273467905415_9203894046134908344_n

27336950_10210273469105445_4293699485607175760_n

27458904_10210273468225423_3519899523297586728_n

27459280_10210273471905515_138091033063395300_nUn étrange rocher....

Corso fleuri....

Ils adorent des fleurs en Thaïlande.....

 

Posté par issoire63 à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

En Thaïlande............

27336688_10210260530982000_8510380067801596185_n

Une barque échouée dans un arbre

 

27657921_10210312735607083_7799396290696598212_n

27750442_10210273472745536_8532390018474458031_nYannick et J.François ........

Une barque déposait dans un arbre......

Françoise, Yannick et J.Ffrançois en costume local......

Le corso fleuri..............

Les enfants font une sieste.........

Posté par issoire63 à 15:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2018

Posté par issoire63 à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2018

Le rebouteux.......le fer forgé.......Entre saisons..................

IMG_20180316_0008

IMG_20180316_0009

IMG_20180316_0010

Posté par issoire63 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]