11 septembre 2016

Le train..............

Le beau train-train de la vie… > > A la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos Parents. > Et on croit qu'ils voyageront toujours avec nous. > Pourtant, a une station, nos Parents descendront du train, > nous laissant seuls continuer le voyage. > > Au fur et a mesure que le temps passe, > d'autres personnes montent dans le train. > Et ils seront importants : notre fratrie, amis, enfants, > même l'amour de votre vie. > > Beaucoup démissionneront (même l'amour de votre vie) > et laisseront un vide plus ou moins grand. > D'autres seront si discrets qu'on ne réalisera pas qu'ils ont quittes leurs sièges. > > Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d'attentes, > de bonjours, d'au-revoir et d'adieux. > Le succès est d'avoir de bonnes relations avec tous les passagers > pourvu qu'on donne le meilleur de nous-mêmes. > > On ne sait pas a quelle station nous descendrons. > donc vivons heureux, aimons et pardonnons. > Il est important de le faire car lorsque nous descendrons du train, > nous devrions ne laisser que des beaux souvenirs a ceux qui continuent leur voyage. > > Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique. > Aussi, merci d'être un des passagers de mon train. > Et si je dois descendre a la prochaine station, je suis content d'avoir fait un bout de chemin avec toi.

 

 

Posté par issoire63 à 12:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Les roses.................


 


Les roses de Saadi

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.
Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.
Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir.
La vague en a paru rouge et comme emflammée.
Ce soir, ma robe encore en est toute embaumée...
Respires-en sur moi, l'odorant souvenir.


Marceline Desbordes-Valmore (1786 - 1859)

Posté par issoire63 à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]